[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > R > RUN DAN RUN

Normal

RUN DAN RUN

Hearts & Plugs

lundi 16 avril 2012, par Jean-François Rioux

(3.5/5) La première fois que j’ai entendu Run Dan Run j’ai cru que c’était un nouveau morceau de Nada Surf, puisque la voix du leader Dan McCurry à une ressemblance étonnante avec celle de Matthew Caws du célèbre trio new yorkais. De plus le nom du groupe, fortement inspiré du film Run Lola Run (Lola rennt) piquait ma curiosité, afin d’essayer de comprendre d’où provient cette fascination cinématographique et si elle a des répercussions sur la musique du groupe.

La musique de RDR n’a rien de très originale, c’est un indie rock tout ce qu’il y a de plus simple, aux influences nombreuses et à la sonorité plutôt 90. Par contre les pièces sont bien construites, parfois elles vous restent en tête dès une première écoute, ce qui est très efficace (Lovesick animal). Plusieurs invités rejoignent le trio tout au long de l’album, parfois pour des voix supplémentaires ou encore quelques cuivres afin d’y ajouter un peu plus d’instrumentations. Certain moments risquent même de vous rappeler des groupes tel que Broken Social Scene et leur pop parfois intense.

La voix de McCurry, souvent bien douce en plus d’avoir une tonalité familière à celle de Caws vous remémore les Snow Patrol ou même la voix de Markus Acher de la formation Notwist par endroit. Une voix jamais criarde, toujours posée et retenue avec un soupçon de fragilité.

Parfois certaines intros sont inutiles ou trop longues (Intro, False Hearted Lover, Cut Outs, Spelling Words) ce qui empêche d’adopter instantanément certains morceaux. Comme s’il y avait fallu affiner la moitié des chansons avant l’enregistrement question de couper dans le gras. Car malgré le potentiel énorme de ce jeune groupe, il reste place à amélioration et maturité.

En général, une découverte timide, modeste mais rafraichissante dans son ensemble. Vous aurez également compris que le lien avec le mythique film de Tom Tykwer est inexistant. Je ne serais pas surpris de voir leur second album faire davantage de bruit, mais c’est un beau début tout de même.

- Desc. : Indie pop-rock
- R.S.V.A. : Nada Surf, Broken Social Scene, Say Hi

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0