[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > R > RUBY SUNS, THE

Sea Lion

RUBY SUNS, THE

Sub Pop

jeudi 12 février 2009, par Jean-François Rioux

(3/5) Un seul membre, Ryan McPhun, mais accompagné en concert et quelque peu sur l’album des Ruby Suns. Le jeune homme a bien voyagé au cours des dernières années, capturant des influences ici et là, ce qui donne un résultat for impressionnant et varié.

À la première écoute, il est facile de déceler des influences en provenance de sa Californie natale, comme celle des Beach Boys. Mais on y reconnaît aussi beaucoup d’indie pop de sa terre d’adoption en Nouvelle Zélande. C’est seulement en y portant une attention particulière, que plus l’écoute avancera, plus vous remarquerez des sonorités tribales dignes de la musique africaine et thaïlandaise, deux pays visités par McPhun. Ce mélange entre la jungle, les indigènes, la plage et la ville est rafraîchissant et jamais trop « musique du monde ». Le côté dream pop, planant, de groupes comme Panda Bear, Beach House ou Grizzly Bear est aussi présent dans la sonorité vaporeuse du disque. Malgré tout, l’originalité, les qualités et la diversité de Sea Lion, il est parfois un peu difficile d’accrocher dans cet enregistrement un peu sourd, volatile et aérien. Les pièces, même si très mélodiques, ne restent pas en tête ou très peu.

Un peu comme la pochette, cette musique renferme beaucoup de soleil, cela même malgré certains passages plus intimes. The Ruby Suns est un groupe qui a un petit je-ne- sais-quoi d’unique, probablement dû à toutes ces influences gagnées en voyageant et en expérimentant autant de sonorités dans une pop aussi complexe.

- Desc. : Pop du monde
- R.S.V.A. : Beirut, Panda Bear, The Flaming Lips

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0