[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > R > ROSE, FRANKIE

Interstellar

ROSE, FRANKIE

Slumberland

lundi 12 mars 2012, par François Crevier

(5/5) Quelle joie quand votre cœur s’emballe pour une inconnue et que soudain l’amour existe encore. Vous vous sentez léger et avez l’impression que tout autour est superflu. Voilà le sentiment d’euphorie qui s’empare de nous dès les premières harmonies de ce fort bien construit nouveau disque de Frankie Rose intitulé « Interstellar ». Compte-rendu d’une promenade dans les étoiles.

Tout d’abord, il faut dire que Frankie Rose a du Dum Dum Girls dans le nez, ou dans la voix devrait-on dire. Ça s’entend dans quelques pièces de façon très claire (sur « Night Swim » notamment) mais cette parenté sonore n’est aucunement agaçante. Même si nous avions grandement apprécié « Only In Dreams », des Dum Dum, voir ici. il faut reconnaître que Frankie Rose s’élève avec ce disque vraiment au dessus de la mêlée et distance la concurrence !

En fait, il y a un côté beaucoup plus mélodique, vaporeux, et raffiné chez Frankie Rose qui conserve toutefois précieusement en filigrane une petite touche surf-garage. L’amalgame est franchement sublime, voire spirituel, et en écoutant ces pièces aériennes on a littéralement l’impression de léviter : « Daylight Sky », « Had We Had it » et « Moon in My Mind » sont des moments forts mais tout le disque vaut son pesant d’or.

Parole de Franky : s’envoyer en l’air n’aura jamais été aussi simple et abordable.

- Desc. : Indie pop
- R.S.V.A. : Dum Dum Girls, Vivian Girls, The Ravoenettes

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0