[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > R > RINGO DEATHSTARR

Mauve

RINGO DEATHSTARR

Sonic Unyon

jeudi 27 décembre 2012, par Jeff Bugz

(3.5/5) Pour son second album (puisque Sparkler n’est qu’une compilation), Ringo Deathstarr s’est sans aucun doute laissé influencer par le temps passé en tournée en première partie des Smashing Pumpkins, puisque on y entend moins les influences de Jesus & Mary Chain et celles de My Bloody Valentine même si toujours fort présentes. Le groupe texan s’est vu offrir la première partie des Pumpkins lors de leur récente tournée en Europe, où on n’y compte que Billy Corgan comme membre original, c’est tout de même un fichu bon coup de pouce dans une carrière !

Un proche du groupe m’a relaté que selon lui, les pièces de Mauve était un peu construite comme certaines chansons de Nirvana, de courtes pièces catchy avec parfois son lot d’agressivité. Depuis qu’on m’a dit cela, je trouve également que quelque part enfoui dans le mixe final, il y a en effet un peu de Nirvana dans le son de RDS. Certes le trio tire beaucoup ses influences de la musique shoegaze, avec beaucoup d’effets, de l’écho, des chœurs très boy and girl, avec une certaine mélancolie avec énergie ajoutée. Il faut dire que Jesus & Mary Chain aussi savait se défouler quand ils le voulaient ! Les moments les plus planants (Brightest Star) pourront aussi vous rappeler des groupes tels que Slowdive ou Chapterhouse par moment. Malgré tout, le son de Ringo Deathstarr est original, même s’il baigne dans un paquet d’influences et de sonorités connus. Les compositions de Mauve restent peut-être moins accrocheuses que sur leurs efforts précédents, mais se révèlent comme de beaux petits morceaux pop après quelques écoutes. Bizarrement, certaines des chansons vers la fin de l’album sont fort supérieures à celles du début, sans doute un mauvais choix d’ordre logique.

Comblera les besoins en ce qui concerne une bonne dose de musique dissonante, expérimentale mais pop à la fois. Des mélodies enfouies sous des couches d’effets de guitares, un peu de déjà-vu dans les sonorités mais avec une touche indie-rock fort appréciable.

- Desc. : Indie-rock shoegaze
- R.S.V.A. : Jesus & Mary Chain, A Place To Bury Strangers, Lush

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0