[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > R > RINGO DEATHSTARR

Colour Trip

RINGO DEATHSTARR

Sonic Unyon

lundi 18 avril 2011, par Jean-François Rioux

(4/5) Définitivement le secret le mieux gardé du Texas, cette jeune formation nommée Ringo Death Starr est fortement influencée de My Bloody Valentine et de Jesus & Mary Chain, et saura raviver autant les amateurs de musique shoegaze de l’époque que les nouveaux.

Cette petite merveille ne s’en laisse pas imposer, puisque dès les premiers trois morceaux, on sent un groupe expérimenté et on s’entend rapidement pour dire que leur premier album sera d’une impressionnante qualité. De douces mélodies pop s’entremêlent dans des murs de guitares jouissifs et déconstruits, des sons distorsionnés s’empilent et des rythmes de batterie hypnotisants s’y greffent. Les effets électrisants ne sont pas sans rappeler des groupes plus récents tels qu’A Place To Bury Strangers, mais il y a un peu moins d’agressivité dans la sonorité de Ringo Death Starr.

Vous rêviez d’entendre les membres de Jesus & Mary Chain jouer avec ceux de My Bloody Valentine ? Ou encore d’un projet entre les frères Reid et Kevin Shields ? Disons que Ringo Death Starr comblera votre bonheur puisque le résultat est équivalent ! Cette comparaison pourrait même en faire décrocher les puristes qui n’accepteraient pas d’entendre leurs idoles se faire déclasser.

Colour Trip c’est un voyage psychédélique dans le monde de la nostalgie et de la drogue. La musique de Ringo Death Starr ne réinvente rien, elle poursuit le chemin, elle montre la lumière que les ancêtres suivaient, ils ne font que poursuivre le travail et ils le font admirablement bien.

- Desc. : Shoegaze dreamy
- R.S.V.A. : A Place To Bury Strangers, My Bloody Valentine, Jesus & Mary Chain

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0