[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > R > RHODES, LOU

One Good Thing

RHODES, LOU

Motion Audio

samedi 1er mai 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) Chanteuse britannique à la voix percutante et ensorcelante, Lou Rhodes revient sur la scène musicale folk classique avec un troisième opus, intitulé One Good Thing. Sélectionnée en 2006 pour le Mercury Music Prize avec son premier effort, Beloved One, Rhodes nous offre cette fois-ci un album tout en douceur, où elle revisite, au sein d’onze nouvelles pièces, ses différents états d’âme, ses amours, ses peurs et ses craintes.

Par le passé, l’artiste britannique a réalisé deux albums, soit Beloved One (2006), qui a paru sous sa propre étiquette Infinite Bloom, et Bloom, sorti le 1er septembre 2007. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Lou Rhodes a également participé à Lamb, un duo électronique formé à Manchester en Angleterre, au sein duquel Rhodes occupait, en compagnie d’Andy Barlow, le rôle d’auteur-compositeur. Bien évidemment, la carrière solo de l’artiste a pris une direction totalement opposée à celle entamée avec Lamb, qui était, du reste, une formation électronique à influences trip hop et drum & bass.

One Good Thing est un album beaucoup plus introspectif que ceux que nous avons connus par le passé. Lou Rhodes avait besoin, semble-t-il, de faire la paix avec elle-même, mais aussi avec le monde et la société qui l’entourent. C’est la raison pour laquelle on a l’impression, à l’écoute de l’opus, que l’artiste britannique se confie, cherche à se comprendre et à saisir certaines choses qu’elles tardent à réaliser. D’ailleurs, avec The More I Run, Rhodes essaie de dresser un portrait de l’amour profond, en insistant sur la difficulté, suite à une rupture, d’aimer quelqu’un à nouveau. One Good Thing, pour sa part, traite du conflit mondial qui oppose Al-Quaïda au reste du monde, avec une interrogation sur le contrôle, le pouvoir et la manipulation sociale.

Outre sa magnifique voix calme et sereine, One Good Thing est un opus qui recèle un caractère sacré vraiment particulier. À l’écoute de cet album, on a tendance à être hypnotisé par la splendeur et la nature profonde et sensible de chacun des textes, mais aussi à cause de la vérité hautement révélatrice qu’ils mettent en évidence.

- Desc. : Folk paisible
- R.S.V.A. : Laura Veirs, Beth Gibbons, Isobel Campbell

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0