[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > R > REVOLVER

Parallel Lives EP

REVOLVER

Warp

samedi 28 mai 2011, par Nicolas Pelletier

(4.5/5) Ca semble parfois plus facile de produire un excellent EP qu’un album complet pour la raison évidente qu’écrire 12 excellentes chansons est plus improbable que d’en écrire 4, ce qu’a fait ce trio Français. Dans cette époque où le public n’hésite plus à n’acheter que les chansons qui lui plaisent versus un album complet, ne sortir que les excellentes chansons peut être une option intéressante. Parler que lorsqu’on a quelque chose de brillant à dire.

Revolver s’en tient donc à 4 chansons, toutes excellentes, sur ce EP qui n’a comme défaut que de nous obliger à en vouloir davantage. Parallel Lives est une solide pièce folk qui parle des vies différentes que chacun vit, des chemins qui ne se croisent pas. Losing You est beaucoup plus sentimentale et semble directement sortie du répertoire de Crosby, Stills and Nash : harmonies vocales fortes, phrasé affirmé et rythmé. Un subtil violon vient supporter la guitare acoustique. Monk est quant à elle menée par l’un de deux chanteurs dont la voix est moins intéressante en ’lead’ que celle de son complice qui a le rôle principal sur les trois autres. Les chœurs sont encore une fois extrêmement bien conçus et livrés avec grande classe.

Ce trio nous arrive de France. Composé de d’Ambroise Willaume (chant, guitare, piano), Christophe Musset (chant, guitare) et Jérémie Arcache (chant, violoncelle), cet ensemble avait marqué des points à la suite de son premier opus, Music for Awhile, qui ne s’est malheureusement pas rendu jusqu’aux oreilles de votre dévoué chroniqueur. Je suis même assez catastrophé d’apprendre qu’ils étaient à la Casa del Popolo le 3 mars dernier. Ça devait être de toute beauté.

Le EP se termine avec la très courte Balulalow, morceau aux accents médiévaux composé par Benjamin Britten (1913-1976), une rareté dans l’univers folk qui trahit le passé des trois musiciens dans le domaine classique. Un bel enrichissement de leur art. Willaume et Arcache se sont rencontrés à l’âge de six ans alors qu’ils fréquentaient la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, réputée pour former de jeunes choristes et musiciens intéressés par le répertoire classique. Willaume et Musset se sont rencontrés au lycée alors que le premier a donné des cours de chant au second, en échange de cours de guitares. Voilà une façon constructive de se faire des amis !

On attend avec impatience la suite, en EP ou LP peu importe : on en veut simplement encore ! (NP)

- Desc. : Pop folk
- R.S.V.A. : Lost in the Trees, Crosby Stills and Nash, Grand Archives

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0