[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > R > REVENANTS, LES

Bêtes lumineuses

REVENANTS, LES

C4

lundi 21 mai 2012, par Nicolas Pelletier

(3/5) Ce groupe fait un rock assez typé merci, jonglant entre surf rock (Puisque tu m’appelles par mon nom), rockabilly (Bête lumineuse) et texmex à la Calexico (Firmament) et country rock électrique plus ou moins auto-dérisoire. Il y a un certain flegme charmant dans cette musique de cowboy.

Sur L’auto-stoppeuse, on a de belles harmonies vocales, alors que sur Nocturne, on retrouve un sympathique instrumental directement inspiré du jeu des Dick Dale et compagnie. La voix du chanteur Jimmy Beaudoin est malheureusement loin d’être inoubliable, ce qui est dommage parce qu’on sent que le gars a de quoi d’intéressant à dire, comme un Jimmy Hunt pas encore peaufiné. Le fait que les textes ne soient pas facilement audibles - effet garage rock - n’aide pas non plus à ce qu’on adopte Les Revenants comme on l’a fait pour Les Trois Accords ou les Breastfeeders (qui jouent dans un autre registre, on s’entend). Probablement un bon band à voir live, après quelques grosses bières, question de prendre les choses à la légère et s’amuser un peu. Le tout a été enregistré par Joe Gagné (Les Breastfeeders) et Ryan Battistuzzi.

En nomination au GAMIQ dans la catégorie Nouvel artiste au plus grand potentiel, le quatuor formé de Roland Bréard (contrebasse et chant), Jonathan Fecteau (guitare), Frédéric Lamoureux (batterie et percussions) et Jimmy Beaudoin (guitare et chant) ont pu être entendus au Coup de Grâce musical de Saint-Prime, aux FrancoFolies de Montréal, au Festival de musique émergente d’Abitibi-Témiscamingue, ainsi qu’au Festival folk de Québec.

- Desc. : Rock n’ roll garage-country surf spaghetti
- R.S.V.A. : Surferingo, The Sadies, Reverend Horton Heat

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0