[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > R > REGURGITATOR

SuperHappyFunTimes

REGURGITATOR

Valve

jeudi 15 mars 2012, par Nicolas Pelletier

(3/5) Cette formation basée à Brisbane, en Australie, utilise une bonne dose d’humour dans son dynamique hip rock musclé. Sur All Fake Everything, le chanteur débute avec ce qui semble être une ballade sentimentale, se plaignant de la dure vie d’être une vedette, la mélodie ressemblant à celle de Jealous Guy de Lennon, mais pleine d’ironie... avant d’exploser avec un bon slam soutenu par de solides guitares "heavy".

Dès le titre suivant, Regurgitator épouse un style acoustique lo-fi teinté des années 60, comme si Donovan et Bon Iver s’unissaient le temps d’un duo ! Et on lance les clavecins et autres instruments élégants ! Puis, Punk Mom est un dynamique pastiche de punk rock, avec, vous l’aurez deviné, une bonne dose d’humour. Le court interlude Game Over Dude est intense, anarchique et délirant. Regurgitator est également capable de punk rock mélodique à la Green Day, comme sur Be Still My Noisy Mind, et de virer totalement électro deux minutes plus tard, sur D.M.T 4 2. Le pop rock de Outer Space sonne comme du bon vieux The Cars, modernisé. Bonjour la variété, même si on demeure dans la légèreté et l’humour.

Ce trio formé en 1994 comprend actuellement deux de ses trois membres originaux : Quan Yeomans (chant, guitare), Ben Ely (basse, chœurs) alors que Peter Kostic a succédé à Martin Lee à la batterie. Regurgitator a connu la gloire en 1997 alors que leur album Unit, a été décoré triple platine et a remporté un ARIA Award du meilleur album de 1998. SuperHappyFunTimes est leur 7e album, le premier depuis 2007. Les cinq premiers étant publiés chez Warner et les plus récents chez Valve Records.

Amateurs de musique folle et extrêmement variée, vous allez aimer Regurgitator !

- Desc. : Éclectic rock alternatif amusant
- R.S.V.A. : Ween, Bloodhound Gang, Cake

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0