[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > R > RED SPAROWES

The Fear Is Excruciating, But Therein Lies The Answer

RED SPAROWES

Sargent House

samedi 29 mai 2010, par Éric Dumais

(4/5) La formation américaine Red Sparowes, originaire de Los Angeles, vient de paraître son troisième album en carrière, l’ensorcelant The Fear Is Excruciating, But Therein Lies The Answer. L’opus, qui s’avère le plus accompli à ce jour, s’inscrit dans les meilleurs albums rock instrumentaux que j’aie eu la chance d’écouter jusqu’à maintenant.

Paru sur l’étiquette américaine Sargent House (Fang Island, Red Fang, Native), ce troisième opus a été réalisé à peine quelques jours avant le début de leur longue tournée nord-américaine, qu’ils ont entrepris vers le mois d’avril 2010. Comme à l’accoutumée, les membres de Red Sparowes se lancent dans de longues explorations instrumentales qu’ils accomplissent avec brio et professionnalisme. La maîtrise des instruments est à mon grand étonnement plus contrôlée que jamais, et les mélodies ne perdent pas de leur saveur, et ce, tout au long de l’écoute.

Grosso modo, The Fear Is Excruciating, But Therein Lies The Answer, comparativement à bien d’autres dans son genre, s’écoute à tout moment de la journée, que ce soit au lever ou au coucher. D’une douceur inégalée, le rock progressif instrumental de ces jeunes Américains arrive à éveiller en nous une gamme incroyable de sentiments, en passant par la joie, le bonheur et la satisfaction. C’est en soi un univers de stimuli pour l’être humain, mais surtout un opus solidement bien construit et ultra convaincant. Vous adorerez les mélodies tantôt douces, tantôt brutales, qui se chamaillent tout au long de l’écoute, en particulier sur les pièces A Hall Of Bombs et Giving Birth To Imagined Saviors, qui représentent à merveille ce concept fortement dualiste. En ce qui a trait aux autres chansons, je me permets de passer outre, étant donné qu’elles sont toutes aussi ravissantes les unes que les autres, et qu’il serait inutile d’en parler plus longuement.

Je vous invite donc à vivre l’expérience du plus récent Red Sparowes. Croyez-moi, vous ne serez pas déçu. Et si vous aimez le genre, je vous encourage à jeter un œil sur le dernier effort de Cougar. C’est du bon rock progressif expérimental qui vous ravira à coup sûr. Bonne écoute !

- Desc. : Post-rock lourd
- R.S.V.A. : Pelican, Russian Circles, Caspian

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0