[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > R > RAMSEY, TYLER

The Valley Wind

RAMSEY, TYLER

Fat Possum

lundi 10 septembre 2012, par Nicolas Pelletier

(4/5) Folk inspiré, habile jeu de guitare sèche, voix unique... cet Américain de la Caroline du Nord a les ingrédients pour attirer l’oreille. Sonnant plus « traditionnel » que des formations telles que Grand Archives ou Band of Horses (dont il est aussi le guitariste), Tyler Ramsey utilise tout de même un large éventail musical, ce qui fait de cet album une suite intéressante d’airs diversifiés.

Ainsi l’effet de voix réverbérée et la six cordes métallique sur 1000 Black Birds amènent une esthétique bien différente que la douce The Nightbird où sa voix est très inspirée de l’approche de Neil Young : puissante, mais tremblotante de fragilité. Sous cet air majestueux digne de l’époque Heart of Gold, la guitare est doublée d’effets qui enrichissent beaucoup ce qui aurait été autrement qu’une belle pièce folk (ce qui est déjà pas mal !). Tyler Ramsey a ce talent d’écrire de magnifiques chansons qui touchent dès la première écoute, combiné au bon goût qui lui fait rechercher des arrangements originaux. L’expérience auditive s’en retrouve augmentée : en plus d’airs accrocheurs et de propos personnels authentiques, on peut apprécier sa vaste palette musicale, un peu à la façon d’Andrew Bird, lui aussi fort habile musicalement, à la différence que Ramsey possède un plus grand talent mélodique et pond des airs une coche moins complexes. La pièce Stay Gone aurait pu avoir été interprétée par The Byrds (la présence de la guitare Rickenbaker aide, bien sûr) alors que la chanson-titre de l’album est un exemple d’indie folk moderne qui rappelle la tendance Iron & Wine et compagnie.

C’est son pote et collègue chez Band of Horse, Bill Reynolds qui a réalisé cette galette. Déjà bien établi en tant que guitariste et auteur-compositeur-interprète à Asheville, il se joint à BoH en 2010, juste avant la sortie de leur oeuvre marquante, Cease to Begin. Ramsey avait auparavant concocté deux CDs en solo, un éponyme en 2005 puis A Long Dream About Swimming Across the Sea, en 2009, appréciés par la presse. Il rencontra ensuite Reynolds qui l’invita non seulement à assurer la première partie de la tournée de Band of Horses en 2010, mais également à joindre la formation en tant que premier guitariste, ce qui le rendit doublement heureux. The Valley Wind est son troisième disque. Band of Horses devrait publier un nouvel album en septembre prochain. Voilà un musicien occupé !

- Desc. : Folk dreamy
- R.S.VA. : Mark Kozelek, Barzin, Neil Young

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0