[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Part Lies Part Heart Part Truth Part Garbage 1982-2011

R.E.M.

Warner Bros.

vendredi 20 janvier 2012, par Jean-François Rioux

(4/5) Une deuxième collection de succès en quelques années pour l’un des groupes les plus influents et les plus importants de l’histoire de la musique alternative. Le groupe américain qui a définitivement mis sur la carte la scène musicale d’Athens en Georgie aux États-Unis. La différence cette fois-ci est que le groupe tire sa révérence après une carrière de près de 30 ans et une quinzaine d’albums. Des albums marquants tels que Out of Time, Automatic for the People, Document, Green, Murmur, Life’s Rich Pageant et plus récemment l’excellent Collapse Into Now.

Michael Stipe, leader et frontman de la formation, n’est pas qu’un parolier hors pair, il est également un grand chanteur, qui a su instaurer son style et une manière de chanter originale. Même si aujourd’hui les gens se rappellent du groupe pour les tubes tels que Man on the Moon, Great Beyond, Losing My Religion ou Its the End of the World As We Know It (And I Feel Fine), il ne faudrait pas oublier leurs trop nombreux classiques, et l’innovation musicale qu’ils ont apportée au son d’aujourd’hui.

Une fausse note ! Le seul album que les fans qualifient de moins bien que tous les autres est, sans contredit, Around the Sun, un disque inégal qui semble avoir été précipité, malgré quelques bons morceaux. Quelques puristes ajouteront que depuis le départ de Bill Berry, leur batteur, qui a quitté juste avant l’album Up, le groupe n’a jamais été le même mais pourtant d’autres croient qu’au contraire la formation a seulement du se réinventer avec le handicap d’un membre fondateur en moins. Et pour être honnête ce n’est pas le batteur qui a écrit les dizaines de succès du groupe !

Le multi-instrumentiste Mike Mills pour sa part a toujours fait beaucoup pour le groupe, Peter Buck a aussi été une figure importante et remarquée pour son grand talent. Buck continuera sans doute à jouer avec ses autres projets Minus 5 et The Baseball Project pour ne nommer que ceux-là.

Sur cette compilation double vous trouverez les canons du groupe, du premier album jusqu’à leur dernier, tandis que ceux parus sur leur précédent Best Of ne comprenaient que l’époque 1988-2003. Cette fois-ci vous obtenez une compilation plus complète, contenant tout de même quelques morceaux inédits et le tout avec une sonorité actualisée. Malgré tout, le catalogue de R.E.M. est quelque chose de fascinant et il ne devrait pas se limiter à une simple compilation.

- Desc. : Pop alternatif
- R.S.V.A. : Big Star, The Soft Boys, Lemonheads

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0