[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > P > PORCELAIN RAFT

Strange Weekend

PORCELAIN RAFT

Secretly Canadian

vendredi 29 juin 2012, par Nicolas Pelletier

(2.5/5) Voilà un album qui commence fort avec une pièce très mystérieuse et aux arrangements originaux, Drifting In and Out. On rêve d’avoir trouvé les dignes successeurs de Mazzy Star. On se dit que l’Italien Mauro Remiddi (maintenant installé à Londres) a mis le doigt sur quelque chose de bon, avec ce second album sous le nom Porcelain Raft.

Mais la suite n’est pas au niveau des attentes élevées que cette première chanson a générées. Shapeless & Gone est une pièce plus folk dans laquelle on perd un peu l’intérêt étant donné le manque de compréhension des paroles. L’intro électro minimaliste de Is It Too Deep For You ? laisse entrevoir des moments éclatants à la Portishead ou Lykke Li, mais le morceau ne décolle jamais vraiment. Ce « slow » tombe plus dans les cordes des Dévics ou d’Elsiane (sans la voix particulière de cette dernière). Sur Put Me to Sleep, les paroles sont beaucoup plus intelligibles... et on se rend compte que ça n’est pas à son avantage. On a l’impression qu’il y a au moins deux chanteurs(euses) différents, mais ce n’est que Remiddi qui varie énormément son timbre. Sa voix peut être assez nasillarde et beaucoup moins intéressante que lorsqu’elle est bourrée d’effets. Cette pièce ramène les Porcelain Raft dans le groupe d’artistes electro pop comme il y en a tant : capables de produire des sons riches et variés, mais incapables de pondre une mélodie accrocheuse, originale, riche. N’est pas Beck, Portishead ou Mazzy Star qui veut... Et tant qu’à ne pas être mélodique, les terrains labourés par les Fever Ray, Lykke Li et autres auraient pu être une inspiration, mais il n’en est rien pour Porcelain Raft qui fait plutôt des ballades grises comme le morceau Backwords.

Remiddi est un véritable globetrotteur touche-à-tout : les dernières années l’ont vu jouer de l’indie pop à Londres, du klezmer gypsy au sein d’une troupe ambulante de cirque berlinois ainsi que d’être un des rares artistes à avoir performé en Corée du Nord.

- Desc. : Électro shoegaze pop/rock
- R.S.V.A. : Chapterhouse, Ringo Deathstarr, Fever Ray

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0