[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > P > PLAYDOH

Fragments

PLAYDOH

Houston Party

dimanche 14 novembre 2004, par Arnaud Astreoud

Après un premier album (Ultraviolet), assez noisy et techniquement prometteur, sorti il y a quatre ans, le groupe français revient sur le devant de la scène avec un opus presque à la hauteur des espoirs que l’on pouvait fonder en eux. Le combo rennais maîtrise sa musique à l’instar de groupes qui s’évertuent d’allier finesse, technicité et émotion. D’ailleurs le titre Helikopter en est le meilleur exemple. Plus électronique que le premier album, la structure conserve un appui rock savamment dompté. Une évolution donc plus en douceur qui délaisse les tensions d’avant pour un format plus pop et plus accessible. Entre ambiant et pop, les morceaux manquent un tant soit peu de personnalité (trop référencé) malgré une réelle alchimie. Ce ne sont donc bien que des fragments qui alternent entre intermèdes instrumentaux et pièces chantées mais nul doute qu’un de ces quatre matins, tout cela s’unifiera.
- Desc. : Electro, Pop, Post-rock
- R.S.V.A. : The Notwist, Boards of Canada, Purr

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0