[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > P > PLANTS AND ANIMALS

La La Land

PLANTS AND ANIMALS

Secret City

lundi 14 juin 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) La formation montréalaise Plants And Animals est enfin de retour avec un deuxième album, le très attendu La La Land. Il faut cependant avouer, d’emblée, que malgré la beauté des mélodies et la magnificence des textes, l’opus exige une écoute extrêmement attentive, car il n’accroche pas du tout à la première écoute. Il faut prendre le temps de le savourer, comme un mets exotique que l’on déguste pour la toute première fois, et c’est à ce moment-là – et seulement à cet instant précis - que vous serez apte à goûter aux multiples subtilités qui le composent.

Le trio Plants And Animals a modifié sa façon de jouer et c’est la raison pour laquelle l’opus est aussi déstabilisant à la première écoute. Effacez définitivement de votre mémoire l’époque groovy où ils jouaient du folk dansant, notamment sur les excellentes pièces Bye Bye Bye et Good Friend, tirées de Parc Avenue (2008), car l’univers de La La Land est totalement différent. Exit les mélodies sautillantes et les rythmes folks acoustiques desquels on se lassait rapidement. À La La Land, le rock est vibrant et accrocheur, plus direct que tempéré, et d’un mordant plus assumé. Il ne faut pas être étonné si l’on reconnaît au passage certains échos lancés à David Bowie, Manu Chao, Jimi Hendrix ou Neil Young, car l’intention est là, semble-t-il.

Avec La La Land, les Montréalais signent un album d’inspiration 70’s qu’on ne leur connaissait pas auparavant. Il y a certaines chansons où le saxophone devient le maître de cérémonie et au sein desquelles les guitares électriques à la fois fuzzy, claires et distorsionnées assurent une parfaite cohérence avec l’ensemble. Les membres de Plants And Animals sont capables de nous transporter au pays du rock sale et brut, avec des pièces assumées et énergiques, dont Tom Cruz et American Idol, ou dans l’univers romantique et sensuel des ballades, avec les exquises Kon Tiki et Game Shows. Le trio Plants And Animals nous livre ici son album le plus accompli et le plus sincère à ce jour. Je vous souhaite la bienvenue à La La Land !

- Desc. : Indie-rock
- R.S.V.A. : Great Lake Swimmers, Wintersleep, The New Pornographers

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0