[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > P > PIT ER PAT

High Time

PIT ER PAT

Thrill Jockey

mardi 4 novembre 2008, par Nicolas Pelletier

(2/5) Ce trio de Chicago (Illinois) propose une musique hypnotique (Evacuation), à mi-chemin entre le psychédélisme des années 60 et la emo pop ambiante (Omer). À entendre certains passages d’orgue et de batterie presque jazz, on croirait voir revivre les Doors des belles années (My Darkers), mais avec une fragile voix féminine en avant-plan.

Pit Er Pat réussissent souvent à livrer une ambiance très intéressante, avec des rythmes complexes. Mais les voix ne suivent pas toujours ce haut niveau de qualité. La pièce Copper Pennies en est un bon exemple avec sa rythmique tournoyante, sa basse et ses guitares s’envolant dans tous les sens, ses effets sonores originaux, ses arrangements audacieux (comme les xylophones et les « loops » de bruits concrets sur Creation Stepper, une très intéressante interlude instrumentale, qui malheureusement s’enfarge dans un bordel grandissant vers la fin)… Mais les voix sont souvent pénibles, fausses, presque enfantines.

Tout cela est bien dommage parce qu’avec un peu plus de caractère et de talent vocal, Pit Er Pat aurait très bien pu jouer dans la cour des ManMan (The Cairo Shuffle tire visiblement dans cette direction) et autres groupes originaux de cet acabit. Certains morceaux sont meilleurs que d’autres, comme Trod A Long en fin d’album, mais c’est trop peu trop tard.
- Desc. : Excentric groovy indie jazz pop
- R.S.V.A. : Man Man, Cinematic Orchestra, Torngat

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0