[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > P > PETER WOLF CRIER

Garden of Arms

PETER WOLF CRIER

Jagjaguwar

dimanche 1er janvier 2012, par Nicolas Pelletier

(4.5/5) Brillant album du duo de Minneapolis qui réussit à élever la barre déjà haute, placée par leur précédent opus, Inter-be. Peter Pisano et Brian Moen s’élancent maintenant sans complexe dans plusieurs styles différents et on a là un album très abouti, riche et varié.

Beach est un merveilleux exemple d’une forte mélodie accrocheuse qui a été originalement arrangée. Un loop de guitare arpégée, une voix qui semble presque jouer à l’envers, un rythme hétéroclite mais laissé en sourdine... Voilà un morceau qui s’écoute en boucle parce qu’il fascine l’oreille du curieux tout en misant sur un air facilement mémorable. Having it out est une ballade un peu plus lyrique où la voix de Pisano s’étend un peu plus, où elle prend un peu plus sa place avec assurance. La fin abrupte de la chanson après seulement 2:30 annonce une géniale transition vers la pièce beaucoup plus rock fuzzée (à la Beck des premières heures), Krishnamurti, dont le groove rock ressort du lot. Puis, Cut a Hand est une pièce presque folk si ce n’était pas de la batterie plutôt présente. The Books est probablement le groupe auquel Peter Wolf Crier ressemble le plus à la différence que PWC est un peu plus axé sur des chansons que des expérimentations. Les derniers morceaux de l’album sont encore plus dépouillés, rendant le tout très intime et captivant. Never Meant to Love You est sans doute le moment le plus personnel que ces deux gars ont osé partagé jusqu’ici.

Peter Wolf Crier possède la belle habileté de varier d’ambiance d’un titre à l’autre sans pour autant perdre la linéarité de l’album, qui s’écoute aussi bien d’une traite que chaque titre séparément. Les gars ont enregistré ce second opus en prenant une pause d’une tournée d’une centaine de concerts en six mois l’an passé.

- Desc. : Indie rock
- R.S.V.A. : The Books, The Caribbean, Rogue Wave

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0