[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > P > PAST LIVES

Tapestry Of Webs

PAST LIVES

Suicide Squeeze

jeudi 4 mars 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) Le quatuor Past Lives, originaire de Seattle aux États-Unis, vient de paraître son premier album en carrière, l’excellent Tapestry Of Webs. C’est après nous avoir surpris et émerveillé suite à la parution de leur EP Strange Symmetry (2008) que notre intérêt pour la musique art rock s’est peu à peu accru. Un an plus tard, voici enfin ce à quoi ressemblent les ex-Blood Brothers.

Reconnus pour être déjà des vétérans de la musique art rock par le passé, les quatre musiciens et amis de Past Lives possèdent tous un passé musical fort chargé. Ils ont notamment fait partie de formations telles que The Blood Brothers, Shoplifting, Chromatics et plusieurs autres. Ces projets ont maintenant été mis de côté à l’instar des Blood Brothers pour mettre de l’avant Past Lives, qui est désormais leur nouvelle direction musicale.

Tapestry Of Webs a été enregistré par le producteur légendaire Steve Fisk (que l’on connaît déjà grâce aux formations Unwound, Beat Happening et Low). Et le résultat est assez surprenant. Le quatuor a exploré, suite à la création des pièces de cet album, une dimension nouvelle, qui n’a presque pas de lien avec ce qu’ils ont fait auparavant. Les rythmiques sont modernes, mieux construites, et l’aspect dramatique qui survole la majorité des compositions est empreint d’une sensibilité beaucoup plus aigüe que par le passé. L’album varie constamment, en passant par des ballades légèrement rythmées ou par des mélodies rapides, au sein desquelles guitares et percussions s’éclatent avec allégresse. Dès l’ouverture, Paralyzer instaure l’atmosphère générale de l’opus, c’est-à-dire un environnement bruyant, où se côtoient des instruments bien maîtrisés mais un peu cacophoniques, et où le chant des musiciens résonne à tue-tête. L’effet est renversant, mais également étourdissant. Heureusement qu’il y a des chansons comme Deep In The Valley pour se reposer un peu et pour savourer une partie plus intime et plus personnelle de Tapestry Of Webs. Past Lives est capable de nous offrir d’excellentes ballades et ils nous le démontrent avec celle-ci. En effet, le chant est presque chuchoté et la mélodie, calme et paisible, nous berce calmement au son d’un refrain répétitif mais apaisant. Dans l’ensemble, l’effort est satisfaisant et il vaut le détour.

- Desc. : Art rock expérimental
- R.S.V.A. : The Blood Brothers, At The Drive-In, DD/MM/YYYY

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0