[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > P > PAPERCUTS

Life Among The Savages

PAPERCUTS

Easy Sound

dimanche 25 mai 2014, par Jean-François Rioux

(4/5) Papercuts, nom de plume du producteur et artiste de San Francisco Jason Quever. Ce dernier avait surpris notre équipe avec son précédent Fading Parade (Sub Pop 2012) qui fut une révélation. Une fois l’effet de surprise dissipé, il était évident que nous nous demandions ce qu’allait nous réserver Life Among The Sacages.

La sonorité de Papercuts est particulière, à la fois fragile, délicate, soyeuse, rêveuse et flottante. Les mélodies sont accrocheuses mais parfois enfouies dans la toile de fond, ce malgré une direction pop bien évidente à mi-chemin entre Luna et les Velvet Underground. Certaines pièces ont des allures plus folk, mais encore avec ce ton dreamy qui colle si bien à Quever.

Chacune des pièces est un single, comme si le choix des titres en était un choix très judicieux quitte à éliminer les nuisances. Malgré tout, les gros canons de Fading Parade n’y sont pas toujours aussi présents.

La première moitié de l’album est plus efficace, avec les excellentes et entrainantes Still Knocking At The Door, Life Among The Savages, New Body ou Staring At The Bright Lights.

Papercuts, un projet musical à découvrir, à apprivoiser, tranquillement mais une fois dans le creux de votre oreille vous en deviendrez un adepte et plongerez dans leur quatre albums précédents.

- Desc. : Dream folk-pop
- R.S.V.A. : The Clientèle, Luna, Low

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0