[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Big Buildings, Small Stars

PACER

Eskimoo kiss

octobre 2003, par Nicolas Pelletier

Quelle agréable découverte fut pour moi Pacer ! Ce duo de Caroline du Nord, composé du couple Jeremy Matthews (gtr, voc) et Kim Ware-Matthews (drums, voc) lance non seulement son 2e opus, mais, en plus, sur sa propre étiquette de disques, Eskimoo Kiss. Un rock minimaliste, mais toujours mélodique et upbeat, un peu comme si on mélangeait les premiers albums de REM, avec une touche de la sensibilité d’Arco, le côté simple des Velvet Underground et le sens mélodique des Murry The Hump, ou des Go-Betweens. Pacer parle de l’inspiration ("Song about it", et surtout "Find the time"), du relationnel ("Good in it all" et "Sad girl") et de ses états d’âme sur un rock bien foutu et qui a la qualité de paraître simple sans nécessairement l’être. Les guitares sont toujours bien présentes, qu’elles soient arpégées ou distortionnées, et les nombreuses variations dans la construction des chansons tiennent l’auditeur bien en alerte, tout en le sécurisant avec des rappels mélodiques constants, souvent à deux voix. Un bassiste s’est aussi joint au duo pour enrichir le son de Pacer. Attention : écouter Pacer peut créer une dépendance... mais qui s’en plaindra ?
- Desc. : college minimal rock
- R.S.V.A. : vieux REM, Andrew Vincent, Yo La Tengo

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0