[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > O > OXFORD COLLAPSE

Bits

OXFORD COLLAPSE

Sub Pop

mardi 20 octobre 2009, par Nicolas Pelletier

(0.5/5) L’indie rock d’Oxford College – un trio originaire de Brooklyn - est énergique et bordélique. Malheureusement, l’enregistrement de « Bits » est bâclé : on n’y entend que très mal les différents éléments, sabotant les meilleurs moments du groupe.

C’est particulièrement flagrant sur la seconde pièce de l’album, The Birthday Wars, qui semble avoir été enregistrée avec un seul micro au milieu de leur local de pratique. Les guitares ne sont qu’un grumeau sonore dont on ne distingue aucun accord. La batterie tapoche dans tous les sens : on y distingue à peine le « snare ». Pour la force de frappe, on repassera. Les chœurs sont plus ou moins faux.

« Bits » est leur 4e album, mais seulement leur 2e sur étiquette Sub Pop. Sur A Wedding, les gars troquent leur arsenal rock pour un violoncelle. Le résultat s’approche peut-être un peu de ce que fait Vampire Weekend, en moins pop accrocheur. Reste que ce moment plus « musical » amène une bouffée d’air frais à cet album autrement opaque.

Vernon-Jackson promettait avec sa guitare sèche et ses arrangements plus aérés, mais dès la montée d’intensité, ils se perdent dans le brouhaha confus qui semble revenir sans cesse (Men & Their Ideas). Il reste que les meilleures chansons d’Oxford Collapse, comme Back of the Yards où les guitares sont plus acérées ou Featherbeds, avec son agréable mélodie, auraient pu profiter d’une production plus claire, ce qui, au moins, aurait donné du punch à leur musique. Dommage.

- Desc. : Indie/math rock brouillon
- R.S.V.A. : Minutemen, Wire, Wicked Farleys

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0