[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > O > OTTUM, JOSH

Watch TV

OTTUM, JOSH

Tapete

samedi 7 janvier 2012, par Nicolas Pelletier

(3/5) Intéressant album de cet auteur-compositeur-interprète américain qui fait dans le pop rock de qualité, à la façon des Moe Berg, John Matthias ou Sloan.

Son deuxième opus est rempli de mélodies accrocheuses et de chansons intelligentes. Plusieurs morceaux sont solides et entraînants. Rien de bien original, mais on y reconnaît plusieurs bons titres parce qu’on a le réflexe, après quelques écoutes, d’apprécier les premiers moments d’une pièce, et ce, à plusieurs reprises. Ottum réussit à créer ce « Ah oui, celle-là est bonne ! » réjouissant lorsqu’on entend les premières notes d’une pièce qu’on aime.

Ottum a une très belle voix douce et sait façonner des mélodies efficaces à la guitare (Going Gone). Chaque instrument est clair et la structure des morceaux met en valeur les nombreux changements mélodiques qu’Ottum a pondus. On a ici un solide compositeur qui ne se contente pas de simplicité et de facilité. Il peut y mélanger l’influence des Cars comme celle des Beach Boys sans faire des métamorphoses drastiques, au sein de la même chanson. Pas mal fort !

Ce gars né à Portland (décidément, cette ville est une pépinière de talents !), a pris presque trois ans pour travailler sur cet album, l’ayant enregistré en partie dans le studio de Richard Swift à Cottage Grove, en Oregon, et chez Casey Foubert à Enatai, dans l’état de Washington. Malgré ces enregistrements disparates, ce « Watch TV » est assez constant. Les pièces qui s’y trouvent sont toutes du même moule : accrocheuses, agréables et mémorables dès la première écoute. C’est assez pop, mais c’est de la bonne pop ! Dommage qu’on s’en tanne assez rapidement, par contre.

- Desc. : Pop into
- R.S.V.A. : John Matthias, Howie Beck, Badly Drawn Boy

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0