[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Ask Your Neighbor

ORSO

Contraphonic

lundi 18 mai 2009, par Nicolas Pelletier

(1/5) Le country folk d’oRSo est plutôt pénible, même si bien orchestré. La voix du chanteur Phil Spirito s’étire interminablement (All Suffer Fools), ne suivant pas particulièrement de mélodie, alors que les nombreux (et originaux) instruments semblent manquer de direction, voire de partitions. Cette musique semble découpée en petits morceaux : une guitare jouera quelques notes en boucles, un banjo en jouera deux ou trois autres, le batteur tape sur quelques peaux et morceaux de métal ici et là… et le violoniste fausse comme ce n’est pas permis (Anniversary).

Il s’agit d’un sixième album pour Spirito, l’ancien leader de Rex et Red Red Meat, qui s’est ici entouré de Brian Deck (lui aussi de Red Red Meat) et de Ben Massarella de Califone. Ils décrivent eux-même leur musique de « folk weirdness », et c’est le terme que j’adopterai aussi, pour éviter d’être trop cynique et d’utiliser des mots plus crûs. oRSO ont lancé pas moins de quatre albums en 2008. Personnellement, je leur recommanderais fortement de mieux peaufiner leur art et de composer des morceaux qui se tiennent mieux avant de publier n’importe quoi.

Les belles clarinettes et trompettes en sourdine de Way Way, le dernier morceau, ne compensent malheureusement pas pour le chant faux, trainard et, ma foi, rien de moins que pénible. Les moments qui sont moins faux (See Me) ne sont pas intéressants pour autant. Il y a là un petit côté fanfare (The Hope) et une orchestration déglinguée qui rappelle Tom Waits et Plywood ¾, mais le tout est beaucoup trop brouillon pour s’y attarder.

- Desc. : Folk country bizarre
- R.S.V.A. : Herman Düne, Rex, Califone

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0