[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > O > OKKERVIL RIVER

I Am Very Far

OKKERVIL RIVER

Jagjaguwar

mercredi 3 août 2011, par François Crevier

(3/5) Si vous aimez le « prêt-à-écouter » vous pouvez tout de suite changer de poste car l’album qui est critiqué ici n’est pas facile d’accès. Par contre, si vous aimez l’expérimentation et que vous êtes patient comme un moine tibétain, alors scotchez-vous comme il se doit à cette critique : vous pourriez tomber en amour.

Avec « I Am Very Far », Okkervil River nous propose un folk échevelé qui tire dans toutes les directions. De la tirade plaintive aux épanchements lyriques en passant par des envolées à la David Byrne, John Vanderslice ou Win Butler, ce disque est une véritable illustration de la théorie du chaos. « De ce chaos émerge-t-il un peu d’ordre ? », me demanderez-vous. Malheureusement, il ne faudra pas trop compter là-dessus.

En revanche, il faut dire que plusieurs bons flashes viennent sauver la mise : « White Shadow Waltz », « Your Past Life as a Blast » et « Wake and Be Fine » sont de puissantes complaintes poétiques très stimulantes. D’ailleurs, c’est peut-être là la principale force de ce groupe que de déployer des textes puissants et superbement écrits.

- Desc. : Folk rock
- R.S.V.A. : Shearwater, Sunset Rubdown, The National

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0