[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Failed Musician

NUTSAK

Signed By Force

mardi 19 janvier 2010, par Phil Lambert

(3.5/5) Le jeu de mots du sac de noix demeure surfait, pourtant il colle au groupe comme un tégument à une cacahouète. D’ailleurs, Nutsak se veut aussi nourrissant qu’un bon mélange montagnard en randonnée. Concocté à partir de divers éléments de la scène locale, cet amalgame, genre de super groupe, met en vedette André Asselin (basse), Chris Burns (guitare et voix), Howard Chackowicz (batterie et voix) et Sam Shalabi (guitare). Surtout connus pour leurs projets parallèles, ces vieux loups se firent d’abord les dents dans divers ensembles tels que Terminal Sunglasses, The American Devices, Shalabi Effect et Crackpot. Failed Musician est le premier album du « jeune » quatuor dont l’appellation vit le jour il y a presque 15 ans.

Nutsak, c’est ce qui arrive quand sont mêlés un francophone, un anglophone, un arabe et un juif. Du rock frivole, insolent, décapant et musicalement intelligent. Comme dans tout bon « party mix », les saveurs et les parfums sonores sur Failed Musician partent dans tous les sens pour le plus grand plaisir de l’auditeur. Orchestré à partir de blues, de punk, de jazz, de klezmer, de noise, de surf et d’autres expérimentations, le premier album de Nutsak est riche et nécessite plusieurs écoutes avant de se laisser apprivoiser et apprécier. L’oreille humaine, non-habituée à autant d’enchevêtrements de trames sonores et mélodiques, pourrait se sentir un brin ankylosée aux premières bouchées. Pourtant, une fois la lourdeur de la mixture bien mâchée et digérée, la pâte lève et révèle de croustillants morceaux.

Si certains auront la nausée, d’autres en redemanderont. Reste à espérer que les membres de Nutsak et sa moyenne d’âge de 40 ans ne prendront pas une décennie pour se réinventer.

- Desc. : Post-punk jazzy et expérimental
- R.S.V.A. : Minutemen, Billy Brag, Naked City

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0