[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

S/T

NOIA

L’œil du Tigre

jeudi 13 mai 2010, par Éric Dumais

(5/5) Un nouveau venu vient de prendre d’assaut la célèbre scène musicale électronique montréalaise depuis quelque temps seulement. Noia, c’est un duo électro-kitsch qui, suite aux nombreuses bonnes critiques reçues de la part des médias et du public, a décidé d’enregistrer un premier album homemade paru le 30 mars 2009 sous la jeune étiquette L’œil du Tigre.

Eduardo Noya a découvert en 2008 les pouvoirs ensorceleurs et démentiels du programme LSDJ sur sa Game Boy personnelle. Il compose en solo ses propres mélodies 8-bit, ainsi que ses partitions de basse, avant de se produire live dans plusieurs événements montréalais. L’année 2009 est véritablement le moment charnière dans la carrière de Noia puisque Pierre-Luc Simon (à la batterie) se joint à Eduardo Noya pour fonder officiellement le duo Noia. À peine quelques mois plus tard, les deux Montréalais montent sur les scènes du Divan Orange, du festival Meg, du Biennale et du Off Festival d’été de Québec, pour entamer une série de concerts en vue de promouvoir la sortie de leur premier opus, intitulé simplement Noia.

Ce premier effort de la formation montréalaise est véritablement mon coup de cœur de l’année. Rares sont les disques qui dégagent autant d’énergie, d’émotions et de vigueur que celui-ci. Côté musique, la recherche musicale effectuée par le duo Noya-Simon est littéralement foudroyante. Les sonorités 8-bit constituent en soi une découverte extraordinaire, mais aussi un vent de renouveau au sein de la scène musicale électronique. Les deux musiciens réussissent à mélanger avec brio des genres musicaux aussi disparates que le rock, le punk, l’électronique et le noise, pour produire une sonorité unique et envoûtante. Le disque comporte son lot de compositions à succès dont 100%, Crayola Party, Milky Maze et MaPaCHe, pour ne nommer que celles-ci. C’est avec un enthousiasme sincère que je vous encourage à vous procurer une copie de cet album, car je vous garantis qu’il vous fera bouger jusqu’à la nuit des temps sur ses beats électroniques énergiques et complètement déjantés. Et, qui sait, peut-être un jour la compagnie Nintendo acceptera-t-elle de réaliser un prochain Tetris ou un Super Mario Bros en version Noia.

- Desc. : Électro kitsch version 8-bit hyper actif
- R.S.V.A. : Pluxus, Vitalic, The Advantage

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0