[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > N > NEW ORDER

Lost Sirens

NEW ORDER

Warner

mercredi 31 juillet 2013, par Émile Foucher

(3/5) énième parution pour le groupe mythique, Lost Sirens regroupe l’ensemble des compositions inédites de leur dernier album Waiting for the Sirens’ Call paru en 2005. Un résultat incomplet et brouillon, pas surprenant venant de la part d’une formation jonglant avec de nombreux problèmes judicaires à l’interne depuis plus de dix ans.

Repoussé plusieurs fois, mais finalement sorti en Janvier dernier, ce nouvel essai des New Order ne contient aucun succès à la Blue Monday ou Bizarre Love Triangle, ni même de traces d’un certain renouveau comme fut celui de Crystal en 2001. Ceux qui, auparavant, nous ont habitué à des compositions d’avant-gardes, riches et peaufinées sur le plan de la production, nous arrivent cette fois-ci avec un rock générique qui ne sort malheureusement plus du lot en 2013.

La voix de Bernard Sumner, n’ayant pratiquement pas changé au cours des années, certaines pièces de l’album demeurent intéressantes par moment, notamment lorsque sa voix s’élève sur les rythmes lassants de Hellbent (pièce inédite de la compilation Total, revisitée ici). Plus tard, Shake it Up nous réveillera avec ses sonorités électro et une apparition brève de synthés, pendant un refrain accrocheur, fidèle aux succès de l’époque et I Told You So clôtura l’album sur une note plutôt positive, en intégrant le soul d’une voix féminine, malgré un mixage sonore raté.

Lost Sirens étant le résultat direct d’un manque de productivité de la part du groupe dans les dernières années, il demeure la trace la plus récente du travail de Peter Hook au sein de New Order (il a claqué la porte en 2006) et devient un excellent prétexte pour partir en tournée, afin de nous faire revivre leurs plus belles années, qui semblent bien malheureusement derrières eux.

En Spectacle à Montréal au Parc Jean-Drapeaux le dimanche 4 août à l’occasion du Festival Osheaga.

- Desc : Rock/ New Wave
- R.S.V.A : Violens, Depeche Mode, Indochine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0