[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > N > NEON INDIAN

Psychic Chasms

NEON INDIAN

Lefse

vendredi 4 décembre 2009, par Éric Dumais

(2,5/5) Il y a tellement de variétés musicales qu’il vient un temps où nous ne savons plus dans quoi classer tel artiste ou tel groupe, tellement l’on sent une part d’influences diverses au sein de leur musique. C’est un peu le cas avec Neon Indian, un nouveau projet pour le moins évasif et dur à saisir, du compositeur texan Alan Palomo.

Psychic Chasms est un opus hétéroclite qui ne lassera pas de nous charmer. Étant le résultat du mix mortel et fataliste entre une nostalgie synthétique et une collection éparse de samples et de sons bizarres au synthétiseur, Alan Palomo, avec autant de bagages, est équipé pour veiller tard, vraiment tard même ! Électro-pop-synthétique, voilà comment qualifier cet amalgame musical d’un musicien dérangé. Car à l’écoute, il y a une succession infinie d’artistes des années 80 jusqu’à aujourd’hui qui défilent dans notre tête, en passant par Cindy Lauper, Prince, Air, Primal Scream, Ratatat et bien d’autres. Psychic Chasms, c’est tout et rien à la fois. C’est des ballades dreampop (Deadbeat Summer, Psychic Chasms), sur lesquelles le Texan chante sensuellement et de façon quasi érotique, autant que des compositions électro-pop shootées à des sons bizarres et hétérogènes qui nous réchauffent l’estomac ! Côté nouveauté, disons que la Palme d’or va sans aucune hésitation à Alan Palomo. Mesdames et messieurs, un peu d’applaudissements, s’il vous plaît.

Psychic Chasms est un opus qui risque d’en surprendre plusieurs, d’en lasser quantité d’autres, mais d’en ravir un certain nombre. Car qui dit diversité, dit public diversifié.

- Desc. : Électro-pop-synthétique
- R.S.V.A. : VEGA, Metronomy, Ratatat

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0