[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Radiance Of Shadows

NADJA

Alien8

mardi 11 novembre 2008, par Jeff Bugz

(4/5) Voici un duo qui donne des maux de tête à ses fans, puisqu’au début de la lecture de cette critique, Nadja comptait un peu plus d’une vingtaine de parutions (CD-R, CD, vinyle), et ce, depuis 2003 seulement. Vous trouvez que c’est beaucoup ? Le leader du duo, Aidan Baker, en compte autant en solo.

Nadja s’est rapidement démarqué dans la nouvelle scène de doom métal, métal ambiant depuis sa création au début des années 2000. Le son dégagé par le duo basse/guitare est tout simplement d’une lourdeur extrême, d’une puissance machiavélique. La musique de Nadja est une musique créée par des intellectuels pour des intellectuels, souvent, puisque les gens aiment le travail sonore et les millions d’effets utilisés par le groupe, des sons créés mathématiquement avec de longs tests et études des sonorités. Malgré tout, plusieurs aiment les pièces de Nadja pour leur dimension chaotique, puissante, destructrice, expérimentale et extrême, comme peut l’être le black métal. Baker et son épouse jouent avec des atmosphères sombres, avec des rythmes lents et non à la création de riffs accrocheurs. Aidan Baker chante quelques lignes sur la deuxième composition, un chant en arrière-plan, délicat et fragile.

Respecté autant par la scène métal que par les amateurs de musique actuelle, Nadja produit énormément de musique et se donne beaucoup en concert. Sur Radiance Of The Shadows, on y retrouve trois longs morceaux qui se suivent, bien imagés par la pochette sous un thème glacial. Cet album est définitivement l’un des albums clés du groupe torontois, malgré que plus il est productif, plus il fait paraître de beaux et bons produits. Un album parfait pour terrifier les enfants lors de la prochaine Halloween !

- Desc. : Doom, métal ambiant shoegaze
- R.S.V.A. : Isis, Nortt, Thisquietarmy

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0