[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > The MERCENARIES

The last resident in a tourist town

The MERCENARIES

Spare me/Triage

septembre 2002, par Stéphane Martel

Mettons tout de suite une chose au clair. Avec le temps, il est possible de devenir amateur d’un style dont on ne raffole pas ; comme dans mon cas, le country. Ce n’est pas The mercenaries qui fera de moi un cowboy de ville par contre. Moitié canadien, moitié américain mais totalement médiocre, ce quatuor donne un mauvais nom au genre. La voix nasillarde et carrément fausse de Steve est extrêmement ennuyante… et c’est encore pire lorsque le groupe se risque à produire des harmonies vocales. Tout simplement atroce. À quand un disque instrumental ? Souvent, on a l’impression que The Mercenaries se contente d’être une version "marché aux puces" de Bruce Springsteen ou Blue rodeo. De plus (comme si ce n’était pas suffisant), la qualité sonore est carrément minable. On jurerait entendre un démo enregistré dans le fond d’un garage. Un disque mollasse, cliché et amateur manquant sérieusement de couilles et d’énergie (sans parler d’originalité). Croyez-moi sur parole, The mercenaries est un groupe qui ne percera jamais. Ici ou ailleurs. Pénible. (3/10) SM
- Desc. : Country-rock
- R.S.V.A. : Blue rodeo, The new pornographers, Warren Zevon

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0