[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > M > MUSIC IS NOT FUN

Nuit et jour

MUSIC IS NOT FUN

Believe

dimanche 19 août 2012, par Nicolas Pelletier

(2.5/5) Présents aux Francos 2012, ce trio basé à Lyon, en France, fait une pop "French touch" qui est hautement influencée par les Niagara (évident avec les guitares funky sur L’envie) et autres Lio. Une pop yéyé qui sent l’innocence adolescente des années 60 (Les Lieux sales) avec un angle plus moderne, quand même, qui rappelle l’électro kitch de Numéro#.

Mais au lieu de jouer la carte de l’humour, Music is Not Fun (ils nous avertissent déjà par le nom qu’ils n’entendent pas à rire) s’amuse dans la séduction, l’amour à la plage et les cigarettes slim menthol. Ils ont définitivement un bon groove et plongent sans gène et sans aucune retenue dans la sauce 80 avec tout ce qu’il y a de plus quétaine… mais qui déclenchera peut-être un plaisir coupable chez certains fans de cette époque. Il s’agit d’un deuxième disque pour la formation fondée en 2006 par Guillaume (chant et guitare), Julien (guitariste) et Valentin (bassiste) qui se sont rencontrés lors d’un concert.

Bon. Moi je trouve ça sympathique la première fois. C’est drôle et frais. La pièce Le Goût des filles est basé sur le même modèle que le J’aime les filles de Jacques Dutronc avec un angle plus coquin, sur une musique électro pop joyeuse. Parfait pour l’été, mais je crains que ce disque ne résiste pas à la première brise d’automne. Comme la sangria et le rosé, on va en profiter en saison.

- Desc. : Électro pop dandy 80s
- R.S.V.A. : Numéro#, Niagara, Plastic Bertrand

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0