[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > M > MULTIPLE CAT, THE

The Return of The Multiple Cat

MULTIPLE CAT, THE

Guilt Ridden Pop/Future Appletree

mardi 4 juin 2013, par Jeff Bugz

(4.5/5) Quel plaisir de réentendre The Multiple Cat à nouveaux, puisque le projet mené par Patrick Stolley n’avait donné aucune suite depuis l’album The Golden Apple Hits paru en 2001 sur la défunte étiquette Plow City.

Ce qui est fascinant c’est que pratiquement 12 ans plus tard, le groupe revient exactement là où il nous avait laissés, en évoluant vers un indie rock accrocheur, simple et plus qu’efficace. Malgré les comparaisons avec une certaine époque de Sea & Cake, un peu de Belle & Sebastian ou autre, rien ne ressemble vraiment au Multiple Cat ce qui en fait quelque chose de très unique.

Stolley écrit tout, il est d’ailleurs lui-même un bassiste à l’origine, mais dans cette formation il joue de la guitare et chante. Est-ce que ce sont ses nombreuses influences qui le démarquent autant ?

L’album est certes très court, il ne contient que 8 morceaux. Il débute avec la superbe His Master’s Voice (clin d’œil à HMV ?), cette succulente pièce est rafraichissante, elle respire l’été et donne le ton à ce que vous pourrez entendre par la suite. De l’indie pop, pur, simple, influencé autant des années 80 que 60 en passant par les 70 et une touche 90. C’est avec The Hill Part 1 que nous sommes forcés d’admettre que Stolley à tout un talent pour écrire des pièces catchy et intelligentes. Ce petit bijou mérite d’être entendu davantage, puisque cette formation est assurément trop négligée par les médias. The Flood pour sa part dure près de 8 minutes et est en quelque sorte un amalgame de trois compositions qui s’enchainent avec une progression plus complexe. Disaster pour sa part nous amène dans des territoires plus sombres, des rythmes plus froids mais encore bien colorés par la voix chaleureuse du leader. Terminons avec Know Past, Know Future qui est une autre des bombes de cet album, avec une mélodie de guitare mélodique et douce légèrement teintée de Sonic Youth.

Ne perdez pas plus de votre temps, procurez vous The Return of The Multiple Cat, et par la suite essayez de mettre la main sur les autres albums dont l’incroyable et fort sous estimé « Territory » Shall Mean the Universe (Zero Hour, 1996).

Si vous désirez connaître davantage l’histoire de Patrick Stolley et les Cats je vous suggère fortement de lire l’entrevue qu’il nous a accordé en juin dernier.

- Desc. : Art-pop/indie
- R.S.V.A. : Sea & Cake, Belle & Sebastian, Pavement

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0