[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > MUDHONEY

The Lucky Ones

MUDHONEY

Sub Pop

vendredi 12 septembre 2008, par Jean-François Rioux

(4/5) L’incroyable retour des enfants terribles de Seattle se fait enfin sentir. Le groupe sera sur les planches de la Sala Rossa le 20 septembre 2008 pour nous lancer en pleine figure son bon vieux grunge rock et sa fougue déterminée.

The Lucky Ones réussit là où les deux albums précédents avait échoué : en nous offrant du pur et authentique Mudhoney ! Si l’on doit comparer cet album à n’importe lequel de leur discographie, il ne va s’en dire qu’il s’apparente un peu à My Brother The Cow, paru en 1995. Les influences « Iggy Poppienne » y sont toujours, avec de vieux « riffs » de guitare blues bien salis, traînés dans une batterie bouillonnante et la superbe voix aussi émotive que nonchalante du célèbre Mark Arm. Malgré qu’il soit véritablement le père du grunge avec les Melvins, Mudhoney a toujours marché derrière les Nirvana et compagnie. Malgré tout, le groupe est resté fidèle, cela même après un court saut chez les « majors ».

Malgré la grande qualité des compositions, on remarque que le son de Mudhoney est parfois légèrement plus squelettique avec The Lucky Ones : en jetant un coup d’œil au livret qui accompagne le disque, on s’aperçoit que Mark Arm n’accompagne pas Steve Turner à la guitare.

Mudhoney est un groupe qui passe à travers les années sans se laisser contaminer par le goût de la commercialisation. Il ne faut que souhaiter qu’ils ne deviennent pas aussi pathétiques qu’Iggy Pop & The Stooges.

- Desc. : Grunge, garage rock
- R.S.V.A. : Iggy Pop & The Stooges, MC5, Blue Cheer

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0