[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > M > MORNING BENDERS, THE

Big Echo

MORNING BENDERS, THE

Rough Trade

mercredi 24 mars 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) Rough Trade Records vient de signer une entente avec la formation américaine The Morning Benders pour la production et la réalisation de leur nouvel album intitulé Big Echo. D’abord précédé du single Promises paru le 12 janvier 2010, le disque est enfin prêt, et ce, pour notre plus grand régal.

Produit par Chris Taylor, que l’on connaît notamment grâce à son travail avec les Grizzly Bear, le nouvel album des Morning Benders est à juste titre en de très bonnes mains. Peu de temps avant la réalisation de l’opus, ils ont eu la chance de jouer avec de nombreux groupes de la scène musicale indépendante, tels que Grizzly Bear (automne 2009), The Kooks et Death Cab For Cutie (été 2008), mais aussi avec Yo La Tengo, MGMT, Yeasayer, The Rosebuds, Au Revoir Simone et We Are Scientists. Bien entendu, ces tournées ont permis à la formation une reconnaissance internationale et une visibilité majeure pour leurs albums futurs.

Big Echo est un album relaxant et reposant, qui incite à la détente et à la méditation. C’est le disque idéal à écouter un après-midi d’été ou, à l’inverse, lors d’une longue et exaspérante journée de pluie. Les mélodies sont douces, lentes mais rythmées. Excuses, la pièce inaugurale, instaure d’emblée le ton paisible de l’album. L’orchestration est minimaliste, chaque instrument se complète bien, et les chants sont égaux et toujours bien maîtrisés. La rythmique légèrement décousue de certaines pièces et les voix aigües des musiciens nous rappellent à quelques reprises la musique pop des Beach Boys, sans trop y ressembler, il est vrai. Néanmoins, le rapprochement est inévitable et je me devais de le mentionner. Promises, le premier tube de Big Echo, demeure la meilleure chanson du disque. La beauté du chant de Chris Chu nous envoûte à coup sûr, en même temps que la mélodie enivrante de la chanson. Le résultat est admirable. Par la suite, on se laisse surprendre par les multiples variations qui surgissent au fil des compositions, comme lorsque l’on essaie un met nouveau. Si vous êtes à la recherche d’originalité et de nouveauté, cet album sera délicieusement vôtre.

- Desc. : Pop-rock mélodieux
- R.S.V.A. : The Kooks, Death Cab For Cutie, Grizzly Bear

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0