[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > MOORE, STEVE & MAJEURE

Brainstorm

MOORE, STEVE & MAJEURE

Temporary Residence

jeudi 12 avril 2012, par Nicolas Pelletier

(1.5/5) Steve Moore et A.E. Paterra (le gars qui se cache sous le nom Majeure) sont les cofondateurs du duo Zombi, reconnu comme une référence en matière de sci-fi prog-rock. L’album qu’ils sortent aujourd’hui est un « split » (partage) où le premier y interprète quatre longues pièces, alors que le second se garde les vingt dernières minutes de l’album pour un délire prog électro intitulé Atlantis Purge.

La musique de Moore rappelle beaucoup plus les efforts électroniques du milieu des années 70 que n’importe quoi d’autre. On se revoit propulsé à l’époque où Jean-Michel Jarre, Rick Wakeman et Vangelis découvraient les synthés – vers 1975 – et construisaient d’interminables motifs répétitifs « trippant » littéralement sur ces nouvelles sonorités synthétiques.

Quarante ans plus tard, produire une telle musique semble complètement dépassé et sans intérêt. Les loops que Steve Moore allie à ceux de la formation électronique Majeure ne sont guère plus originaux que ce qu’un débutant peut facilement trouver dans ses premières explorations musicales. Certes, cette musique est relaxante, mais c’est plus de l’ennui que l’on génère chez l’auditeur que de l’émerveillement contemplatif. Certains passages sont même un peu pompeux, comme sur Alternate Quantum Realities où les synthés s’élèvent avec effets de vent en arrière-plan.

Quant à la longue pièce de Majeure, elle est plus recherchée dans sa palette sonore et beaucoup plus dynamique (Paterra est un batteur, après tout !), mais ressemble elle aussi beaucoup aux interminables morceaux de claviers des années 1970. Le fait qu’elle dure aussi longtemps est simplement plus décourageant à écouter, tellement les variations prennent du temps à venir.

Non, définitivement, il n’y a rien de très palpitant dans ce Brainstorm.

- Desc. : Électro ambiant
- R.S.V.A. : Jean-Michel Jarre, Vangelis, Rick Wakeman

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0