[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > MONOGRENADE

Tantale

MONOGRENADE

Bonsound

mercredi 4 mai 2011, par Olivier Boivin

(3/5) Formé de Marianne Houle, François Lessard et Mathieu Collette, Monogrenade voit le jour en 2008, au moment où Jean-Michel Pigeon présente ses compositions sous les feux de la rampe, prêt à concrétiser le tout. Après deux ans passés à jouer de la guitare au sein du groupe Winter Gloves, il sort de l’ombre des écrits qu’il avait cachés depuis son adolescence. Il ressent l’obligation de leur donner vie. Après les 8 chansons de leur premier EP en juin 2008, qui fut fort bien reçu de la critique et du public, les compliments face à leur talent marquent un style québécois moderne et innovateur. Leur vidéoclip en stop-motion pour la pièce Ce soir a été vu plus de 175 000 fois via le web. C’est le succès version 2.0.

Le groupe accumule les apparitions dans les festivals. Jouissant d’une belle visibilité grâce au vidéoclip et à leur participation aux Francouvertes, Monogrenade donne quelques spectacles en province et termine la saison en beauté en présentant un concert intime et inspirant aux FrancoFolies de Montréal sous un ciel étoilé, devant une foule attentive et charmée. Surpris et heureux, le groupe poursuit l’enregistrement de son premier album qui voit le jour le 1er mars 2011.

Dans cet album, intitulé Tantale, on découvre un univers graphique et imagé rappelant le fond de la mer aux créatures (méduses) hallucinantes. On entend le piano détaillé, la guitare soigneusement lichée, tout cela combiné aux violons et aux autres arrangements orchestraux de haut calibre. Sensuel, doux, mais implanté les deux pieds bien au sol, le quatuor enivre par des mélodies étoffées, aérées, réussies. Un disque qui charme dès les premières notes. Il n’est peut-être pas nécessaire de murmurer sur toutes les pièces, mais somme toute, un travail soigné se fait ressentir tout le long. Espérons qu’ils osent plus sur les compositions à venir.

- Desc. : Indie rock électro
- R.S.V.A. : Malajube, Karkwa, La patère rose

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0