[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > M > MONO & WORLD’S END GIRLFRIEND

Palmless Prayer / Mass Murder Refrain

MONO & WORLD’S END GIRLFRIEND

(Temporary Residence)

mercredi 22 août 2007, par François Legault

Le quatuor japonais Mono s’est fait connaître grâce à la musique particulière de ses multiples albums, musique post-rock lancinante très orchestrale qui prend de l’ampleur au fil de l’écoute et explose au moment où on s’y attend le moins. Avec ce nouveau disque, Mono expérimente un peu en s’associant à Katsuhiko Maeda, mieux connu sous le nom de World’s End Girlfriend, musicien étrange qui compose en alliant post-rock et électronique pour obtenir une musique sombre et déroutante. La musique électronique est toutefois absente sur ce disque, Maeda se contentant d’agrémenter la mélodie de Mono de textures et d’ambiances de sobre façon. Six autres musiciens accompagnent le groupe au violon, violoncelle, saxophone, piano et chants choraux. Le résultat est une longue pièce de plus d’une heure divisée en cinq segments qui s’enchevêtrent si bien l’un dans l’autre qu’on ne perçoit pas la transition. La même mélodie revient à la charge maintes et maintes fois au cours de l’album, à chaque fois empreinte de plus d’énergie et d’émotion, rappelant inévitablement l’excellente formation montréalaise Godspeed You Black Emperor ! L’excellente formation japonaise fait à nouveau fi de tous obstacles et livre avec brio un disque sans faille à une exception près. La version vinyle double du disque oblige l’auditeur à interrompre l’écoute du disque trois fois pour le changer de côté. Les puristes et amateurs de son analogue opteront peut-être dans ce cas pour la version CD.
- Desc. : Post-rock orchestral
- R.S.V.A. : Godspeed You Black Emperor !, Labradford, Esmerine.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0