[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > M > MOLINA & JOHNSON

S/T

MOLINA & JOHNSON

Secretly Canadian

samedi 20 mars 2010, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Fans de folk de qualité, de chansons authentiques et de sentiments bien sentis, courez vers ce premier album du duo constitué de James Molina et Will Johnson. Dans la même veine que ce que font Iron & Wine, Bon Iver et autres Ida, les deux auteurs-compositeurs-interprètes s’unissent pour créer un disque touchant, posé, relaxant.

Un brin triste aussi (All Falls Together), mais jamais autant que Bon Iver. Assez accrocheur (on adopte Twenty Circles to the Ground dès les premières secondes), mais jamais autant que Jack Johnson. Molina & Johnson sont toujours intenses sans jamais trop se répandre. Leurs blues restent intimes même si livrés avec passion (All Gone, All Gone) et les arrangements sont originaux. Une scie musicale fait quelques apparitions, même si la guitare sèche et le piano demeurent les instruments principaux, accompagnant les belles voix de ces deux excellents chanteurs. Le tout s’épuise par contre vers le milieu de l’album. Un y ressent un certain manque d’énergie (Each Star Marks a Day), les chansons devenant plus linéaires et prévisibles. Les ballades trop lentes lèvent généralement moins bien (The Lily And The Brakerman).

James Molina et Will Johnson ne sont pas de nouveaux venus : le premier s’est fait connaître avec une dizaine d’albums sous le nom Songs : Ohia, entre 1997 et 2003, avant de poursuivre en solo et avec le groupe Magnolia Electric Co, pour un total de 17 albums. Johnson, quant à lui, a d’abord fondé Centro-Matic en 1996 puis en menant parallèlement une carrière solo et une seconde formation, South San Gabriel. Il a publié 14 albums en 13 ans, avant ce duo… ce qui leur en fait pas moins de 31 à eux deux depuis 1996 !

Ces deux grands noms de l’univers indie folk se sont enfermés 10 jours dans un studio au Texas pour écrire ensemble, pour partager leur savoir-faire… et boire ! Ils ont ensuite invité Michael Kapinus (un collègue de Molina chez Magnolia Electric Co) et la songwritter Texane Sarah Jaffe à compléter les pistes que les deux lascars ont pondues ensemble, pour accoucher de ces 14 chansons folk intenses et intimes.

- Desc. : Folk intime
- R.S.V.A. : Iron & Wine, Bon Iver, Songs : Ohia

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0