[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > M > MISTEUR VALAIRE

Golden Bombay

MISTEUR VALAIRE

Mr. Label

jeudi 4 novembre 2010, par Éric Dumais

(3/5) Après s’être fait connaître dans le cadre des Jeux olympiques de 2010 à Vancouver, des célébrations du 400e anniversaire de Québec, du Festival International de Jazz de Montréal, du Festival Juste pour rire et du Gala de l’ADISQ en 2008, les membres de la formation montréalaise Misteur Valaire sont de retour avec un troisième opus, qui s’inscrit en général dans la même lignée que les précédents, et qui s’intitule Golden Bombay.

Et de quoi a l’air ce Golden Bombay, me demanderez-vous ? C’est un opus assaisonné à l’électro-pop, avec une petite pincée de post-rock, de jazz et de groovy, et qui contient des textures électroniques vraiment intéressantes. Mais il faut aimer le genre, je vous le dis tout de suite. Car en réalité, les membres de Misteur Valaire n’ont pas froid aux yeux et ils se font même un malin plaisir à nous lancer en plein visage leur recette atomique, laquelle est teintée, à plusieurs reprises, d’une série de cuivres vraiment bien échauffés.

Spécifions qu’avec Golden Bombay, le quintette a décidé d’élargir ses horizons et c’est pourquoi il nous offre une série de chansons au sein desquelles ils partagent la vedette avec d’autres artistes de la scène électro-funky-jazz d’aujourd’hui. Citons, entre autres, Fanny Bloom (La Patère Rose), James Di Salvio (Bran Van 3000), Gigi French (Hot Springs) et Béni Bqq, pour ne nommer que ceux-ci. D’emblée, ce troisième effort est un album mélodieux et entraînant à souhait, qui sera disponible le 18 mai prochain dans tous les bons magasins. Vous aimerez à coup sûr la série de cuivres qui se font aller le bec sur Brandon Marlow, les textures hautement complexes sur Dan Dan, mais aussi le voyage épileptique que la bande de Misteur Valaire nous offre avec Gordon Bombay, à la toute fin du disque.

- Desc. : Électro-pop jazzy
- R.S.V.A. : Champion, Bran Van 3000, Ratatat

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0