[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > MINUS 5, THE

Killingsworth

MINUS 5, THE

Yep Roc

vendredi 14 août 2009, par Jean-François Rioux

(3/5) Pour son huitième album, le collectif dirigé par Scott McCaughey (ex-Young Fresh Fellows) y va encore une fois d’une pléiade d’invités et de membres passagers. Parmi ceux-ci, on y compte encore une fois le guitariste de R.E.M. Peter Buck, cette fois-ci accompagné de John Moen (The Decemberists).

Le groupe emprunte de plus en plus les voies du country et Killingsworth s’éloigne beaucoup des débuts plus naïfs du collectif. Sans doute grâce à Moen, on retrouve aussi la collaboration de Colin Meloy (The Decemberists) pour un moment (Scott Walker’s Fault). La différence la plus frappante est que le leader du groupe, McCaughey, chante souvent doublé d’une voix féminine. Le lapsteel prend aussi une place importante sur Killingsworth.

Comme sur tous les précédents albums des Minus 5, on y retrouve des histoires, beaucoup d’humour, de belles compositions parfois assez complexes, parfois bien simples et dénudées. L’attirail de musiciens se retrouvant au cœur de ce projet est dans les ligues majeures, créant ainsi des attentes plus grandes que ce qu’elles récoltent.

Une chose est certaine, Scott McCaughey est un auteur et chanteur fort talentueux dans sa simplicité et malheureusement il ne récolte pas ce qu’il mérite. Si vous ne connaissez pas son ancien groupe, je vous suggère d’y prêter une oreille.

- Desc. : Country-pop
- R.S.V.A. : Wilco, Bright Eyes, The Posies

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0