[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > M > MINOR WHITE, THE

Old Theatrics

MINOR WHITE, THE

Prairie Queen

dimanche 1er novembre 2009, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) La première impression du premier album des Minor White est assez positive. Old Fashion Drinker (in a River of Glue) combine air folk avec violoncelle et piano honkey tonk… on se dit : « Tiens ! Voilà un groupe qui ose ».Go To Hell, la seconde pièce, est un air plutôt joyeux, comme une version moderne de ce que faisaient les Kinks, impression qui revient plus tard avec Pale Ideas, bien que plus douce.

Ces cinq gars, basés à Scranton, en Pennsylvanie, ont aussi un certain humour, n’hésitant pas à intégrer un p’tit xylophone jouet au beau milieu d’un refrain. Les chansons de Roy Williams sont autrement assez classiques. On sent l’influence d’un Tom Petty sur Money For Puppets, et le rapprochement entre la voix du chanteur et celle du Heartbreaker y est pour quelque chose. Le ton nasillard, les syllabes étirées, le style american pop classique : plusieurs éléments rappellent Petty.

The Minor White n’écrivent peut-être pas de grandes chansons qui marqueront l’histoire, mais ils peuvent tout de même être fiers de l’originalité et de la recherche dont ils font preuve sur chacun des titres de cet album. Quelques changements de rythmes soudains amènent un clin d’œil vaudeville ici alors que quelques guitares slides nous projètent dans une ambiance plus vaporeuse là-bas… Une très belle variété sonore, et ce, souvent au sein d’une même chanson, comme la bien-nommée Vaudeville, frisant le style éclaté des Beatles (sans le génie, bien sûr). À d’autres moments, c’est plus à Rufus Wainwirght auquel ils font penser, bien que la voix soit plus rugueuse, par leurs ballades où ils s’emportent dans l’énergie du moment (Fever Scene). Ajoutez une touche de Tom Waits (Easy Elastic Girls), et vous avez une bonne idée de la variété stylistique et du talent de ce quintet.

Au bout du compte, « Old Theatrics » est un album très agréable, jamais marquant, mais toujours intéressant par ses riches arrangements et son audace instrumentale. Quiconque aime son folk pop bien fait appréciera les Minor White. (NP)

- Desc. : Pop folk vaudeville
- R.S.V.A. : Rufus Wainwright, Tom Petty, The Kinks

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0