[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > MILLENCOLIN

The Melancholy Connection

MILLENCOLIN

Epitaph

lundi 11 juin 2012, par Jean-François Rioux

(2.5/5) Pour célébrer son 20ième anniversaire, le légendaire groupe pop-punk suédois fait paraître un nouvel album, qui en fait est un ramassis de pièces rares ainsi que deux nouveaux morceaux. À la hauteur de ce que les fans aiment entendre de eux, un punk-pop rapide, énergique et très mélodique.

La pochette légèrement dérivée de l’album qui les a propulsés mondialement (Pennybridge Pioneers), est aussi marquée par plusieurs morceaux de cette époque ainsi qu’un DVD making of de cet album et de quelques moments qui plairont sans doute aux fans. La portion DVD est de 90 minutes, il y a une portion documentaire, en concert, historique et quelques bonus.

L’album débute en force avec la très rythmée et accrocheuse Carry You qui nous plonge au cœur de la vague néo-punk de la fin des années 90. Le problème que certains trouveront à Millencolin est de ne pas se démarquer suffisamment de leurs compatriotes de cette scène, ils n’ont rien de particulier, ils n’ont pas l’originalité des Bad Religion, leur chanteur n’a pas la voix unique de Dexter Holland des Offspring, le côté commercial de Green Day n’est pas présent ou le côté old school de Rancid non plus. Millencolin ce fond dans la masse et ressemble à plusieurs autres des groupes provenant de cette scène cela même s’ils ont de très bon morceaux.

Au bout du bâton, un album de 42 minutes qui se tient bien sans pour autant devenir un classique. Disons un bon complément ou un beau cadeau pour l’amateur du groupe qui s’ennuyait.

- Desc. : Punk accessible
- R.S.V.A. : Lagwagon, All, Pulley

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0