[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > METRONOMY

The English Riviera

METRONOMY

Warner/Because

mercredi 10 août 2011, par Vanessa Hauguel

(4/5) Du divertissement avec un grand D (puisque ça se danse autant que ça se rit et que ça s’écoute bien, les 3 simultanément), et rien que pour ça, ça mérite notre attention. Aux inspirations variées et bien trouvées, je lève mon verre au troisième album de Metronomy, à cause de qui, les orteils ensevelis dans le sable, humant l’air chaud, observant les mouettes, je peux siroter mon rhum l’air ébahie, en direct de mon patio.

Un album aux couleurs vives, de simples feux de bengales pour certains peut-être ; flamboyant spectacle pyrotechnique pour la plupart. Le ciel des tropiques insoupçonné luisant dans la nuit, se révélant sous nos yeux live. Magique. Gaiement et béatement, on écoute le flot de sons qui nous fait passer des caraïbes des années 80 à une mer plus sombre qui s’ouvre à nous à l’écoute de The Bay, comme Ali Baba criant Shazam devant la caverne, un magot. Plus mystique, mythique même. Odeur latente de Duran Duran qui se serait acoquiné avec The Cure sur des riffs de basses claustrophobiques, et d’autres régals à chaque détour.

Quand ces magiciens de l’électro Doo-wop 80’s, s’enflamment sur leurs keyboards, on frôle l’hypnotisme. Finalement, la trame sonore d’un été de rêve dédié à John Hugues, baigné d’incandescence, qui sent bon l’indécence. Perroquet fluo en sus.

- Desc. : Post-new wave, pop-rock électro
- R.S.V.A. : Depeche Mode, China Crisis, Peter, Bjorn, & John

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0