[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Fantasies

METRIC

Last Gang

samedi 2 mai 2009, par Nicolas Pelletier

(4/5) Emily Haines, forte d’une excellente sortie solo en 2007 avec le douloureux « Knives Don’t Have Your Back », rejoint ses complices de Metric pour accoucher de « Fantasies », leur 4e album. Et quel album ! Combinant la force mélodique de Haines avec le muscle et le groove du trio l’accompagnant, « Fantasies » connaît plusieurs excellents moments.

Soit, on navigue dans du rock assez pop, mais comment ne pas renier le « hook » de pièces aussi contagieuses que Help I’m Alive, un rock pondu à la Breeders ou Satellite Mind, une pop new wave à la Blondie. Le sommet de cet album arrive à la sixième plage avec la renversante pièce Gimme Sympathy, assurément la meilleure bombe pop rock à être sortie depuis des lunes. Avec un clip simple mais captivant et - surtout - un air incroyablement accrocheur d’un bout à l’autre de la pièce, cette chanson marquera assurément toutes les oreilles qui la croiseront. La preuve a été faite sur Facebook et YouTube, où les fans anciens et nouveaux ont fortement et positivement réagi en se relayant le lien vers la chanson. Une version acoustique, en duo avec le guitariste James Shaw a également séduit, preuve qu’une bonne chanson s’écoute à toutes les sauces.

Plus loin, Blindness rappelle la douceur et la souffrance qu’on avait entendues sur l’album solo de Haines alors que Front Row tape plus fort, dans un style rappelant No Doubt. Stadium Rock combine une voix aigüe à la Tanya Donnelly à un riff plus musclé.

Plus pop et plus rock que les précédents albums de Metric, moins douloureux que l’album solo d’Emily, « Fantasies » offre 42 minutes de musique accrocheuse, bien produite et faite sur mesure pour plaire à un maximum d’oreilles.

- Desc. : alt-pop rock
- R.S.V.A. : Juliana Hatfield, Blondie, Yean Yeah Yean’s

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0