[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > M > MEGAFAUN

Heretofore

MEGAFAUN

Hometapes

samedi 26 février 2011, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Les 3 gars de Megafaun maîtrisent très bien les harmonies vocales et les ambiances de folk rock planantes à la Grand Archives ou Akron/Family, comme on s’en aperçoit dès la première chanson de leur plus récent opus, Heretofore. Malheureusement, ce EP de 6 titres (qui fait quand même 33 minutes) s’éloignera rapidement (?) de cet idéal. Les choses deviennent un peu plus communes lorsqu’ils se dirigent vers le folk rock de base : Carolina Days a une belle énergie qui rappelle les années 70, mais cette chanson est tellement prévisible qu’on s’en lasse avant même d’avoir terminé la première écoute. Rendus au solo de guitare double à la Eagles, on a vraiment l’impression d’avoir été catapultés quarante ans en arrière ! Le 3e titre, Eagle, (justement) est mieux travaillé et contient plusieurs moments originaux au niveau des arrangements, comme l’utilisation de quelques notes de piano honky tonk légèrement fausses mais assez en retrait pour ne pas être désagréables. On revit le rock à l’américaine cool, que les Stones imitaient si bien au début des années 70. Megafaun fait quand même plus moderne et indie, avec ses xylos et ses percussions originales. On trouve également sur ce EP une longue pièce instrumentale de 12 minutes, Comprovisation for Connor Pass, qui prend bien le temps de s’amorcer tout en douceur, et qui navigue autant dans le calme que dans la tempête.

Composé de Joe Westerlund et des frères Brad et Phil Cook, Megafaun s’était attiré de très belles critiques avec leurs deux premiers albums. « Gather, Form and Fly » avait récolté les éloges de Pitchfork (8.1/10) ainsi que des magazines Spin (4 étoiles) et Mojo. La force de ces musiciens tient d’après moi à leurs belles habiletés vocales. Tout le monde peut jouer de la guitare sèche. Mais préparer des harmonies qui sont à la fois solides et envoutantes n’est pas donné à tous. Ils disposent également d’un talent certain au niveau composition malgré une trop forte influence des grands maîtres folk des années 70, comme The Band sur Volunteers. Avis aux fans de cette glorieuse époque !

- Desc. : folk original
- R.S.V.A. : Akron/Family, Grand Archives, The Band

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0