[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > MEDICATIONS

Completely Removed

MEDICATIONS

Dischord

mardi 8 juin 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) Originaires de Washington (D.C.), les membres du trio américain Medications sont de retour pour nous présenter leur deuxième opus, intitulé Completely Removed. Toujours aussi habiles à manier la pop et le post-punk survolté, le groupe, qui a décidé de jouer « safe » sur cet album, est décidé à maintenir la clé de son succès encore une fois, histoire de nous régaler un peu plus…

… Et à l’écoute de Completely Removed, on est bien content qu’ils aient eu l’idée d’améliorer leur doigté plutôt que leur horizon musical. En effet, Chad Molter et Devin Ocampo (à l’exception de Mark Cisneros, leur nouveau batteur), ont pris énormément d’expérience depuis la parution de leur dernier opus, Your Favorite People All In One Place (2005), paru il y a déjà cinq ans. Spécifions aussi que depuis le départ d’Andy Becker en 2007, les multi-instrumentalistes Chad Molter et Devin Ocampo (qui ont une collaboration ensemble depuis 18 ans déjà), ont assumé à eux seuls l’écriture et la composition de la majorité des chansons sur Completely Removed. Ainsi, certaines choses ont changées au sein du groupe, mais le style de Medications, lui, est au moins demeuré.

La pièce inaugurale, For WMF, est l’heureux amalgame entre un arpège complexe à la guitare et la voix claire de Devin Ocampo, qui rappelle de près celle de George Harrison. Cependant, pour découvrir les meilleurs compositions de la formation, il faut approfondir un peu plus l’écoute avec l’étonnante Long Day (qui présente une rythmique accélérée et une ambiance sonore à la Arctic Monkeys), la stupéfiante Seasons (laquelle offre une dynamique explosive entre les guitares électriques qui se chamaillent et s’harmonisent si bien à la fois), et l’exquise Rising To Sleep (que l’on rêverait tous un jour de jouer à Guitar Hero, en raison de son rythme sautillant et entraînant).

Le retour de Medications risque de faire un bien énorme aux amateurs de la scène pop/indie rock, car en plus d’avoir gagné en maturité et en expérience, les membres de la formation ont également réussi à intégrer à leur musique des influences assez diversifiées, en passant par Georges Harrison, Arctic Monkeys et King Crimson. Espérons que vous aimerez le résultat.

- Desc. : Post-punk
- R.S.V.A. : Faraquet, Arctic Monkeys, Fugazi

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0