[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > M > MC GRATH, EAMON

13 Songs of Whiskey and Light

MC GRATH, EAMON

White Whale

samedi 21 novembre 2009, par Nicolas Pelletier

(2.5/5) Ce rockeur d’Edmonton, en Alberta, a une bonne voix bien éraillée, qu’on devine plus très jeune et passablement alcoolisée. McGrath livre un rock bien senti, bien qu’assez classique, alternant entre les ambiances bluesées à la Tom Waits et le rock plus solide à la Bruce Springsteen (l’excellente Big River). Lorsqu’inspiré, McGrath livre la marchandise. Sa voix prend une ampleur intéressante, entraînée par des guitares sales mais dynamiques.

Depuis 2006, McGrath aurait lancé pas moins de 18 albums (!), la plupart de façon indépendante, chez lui. « 13 Songs of Whiskey and Light” est en fait une compilation de treize de ses meilleures chansons parues sur l’un ou l’autre de ces albums. Cela explique probablement la très mauvaise qualité sonore de plusieurs titres. L’énergie punk rock devient parfois un peu brouillonne lorsque tous les musiciens s’emballent (File Under Fire). Même lorsque McGarth est seul et adopte un angle plus folk, comme sur Last Man Standing, le calibrage entre le tambourin, beaucoup trop fort, et la guitare sèche (pas assez présente) démontre que McGrath vise la quantité plutôt que la qualité, ce qui est dommage puisqu’avec un peu plus de méticulosité, plusieurs de ses bonnes chansons dévoileraient davantage leurs mélodies et textes personnels. On entend carrément sa voix gricher dans le micro à certains endroits. Il y a des limites à l’authenticité… Plus loin, Cadillac Rosetowne semble avoir été enregistrée à un seul micro « cheap » dans un local de pratique. De plus, les changements de vitesse brouillons ne donnent pas une très bonne impression. Dommage parce que le gars écrit parfois de bonnes chansons et ne lésine pas dans l’émotion et l’investissement personnel lorsqu’il performe. À certains moments, on pense au Nick Cave du milieu des années 80.

Sur scène, McGrath est entouré soit de The Wild Dogs ou des Peacemaker, deux formations qui l’ont entouré depuis le début de sa carrière. Espérons que son prochain album, « Peace Maker », prévu à la fin de 2009 ou au début de 2010, sera mieux enregistré. Cette fois, McGarth a délégué cette partie de la tâche à David Carswell et John Collins des Evaporators. Ça ne peut que s’améliorer…

- Desc. : Folk rock bluesy
- R.S.V.A. : Bruce Springsteen, Yesterday’s Ring, Bright Eyes

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0