[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > M > MANLEY, PHIL

Life Coach

MANLEY, PHIL

Thrill Jockey

mardi 19 avril 2011, par Olivier Boivin

(4/5) Phil Manley, membre fondateur du groupe Trans Am et en forte demande pour ses arrangements auprès d’artistes de renom tels que Moon Duo, Wooden Shjips Alps, Arp et Mi Ami, vient de faire paraître son premier album solo sous son propre nom. Derrière une couche d’épuration se cache un disque intitulé Life Coach, inspiré des projets comme Tony Williams Lifetime, formation menée par le batteur de jazz-rock américain Tony William, né à Chicago, Illinois. Tout comme Williams, Charles Bullen’s Lifestones est un projet qui sert de canevas créatif autour de l’univers de Phil Manley. Voyons donc ce qu’on entend sur Life Coach.

Minimaliste, aux structures rock allemand du milieu des années 70 (son inspiration), aux arrangements souples à la Kraftwerk, sans toutefois se plaire aux ambiances vintages, Life Coach est véritablement d’actualité. C’est à la fois la fine pointe de la technologie numérique, les guitares ambiantes uniques à notre ère et la précision du choix des sonorités qui rendent cet opus aussi sucré. Les mélodies tendres et à moitié plongées dans un rêve douillet apportent un sentiment de confort du début à la fin. Les guitares sont planantes ou raffermies, selon une formule calculée, juste assez nuancées pour qu’on comprenne tout le travail méticuleux de la part de cet artiste fort talentueux.

Les pièces marquantes sont Forest Opening Theme, qui nous transporte très loin dans une forêt vierge, ainsi que la première pièce FT2 Theme, qui semble provenir d’un jeu vidéo très 80’S. Je recommande Life Coach de Phil Manley à tous ceux qui raffolent de musique contemporaine, électronique, relaxante, spirituelle, ou qui aiment connaître une forme de musique qui guérit.

- Desc. : Post-rock électro minimaliste
- R.S.V.A. : Belago, Icebreaker, Below The Sea

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0