[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Saturdays = Youth

M83

Mute

dimanche 16 novembre 2008, par Jean-François Rioux

(3.5/5) Le nouvel album d’Anthony Gonzales et son groupe était fort attendu : de grands changements étaient prévus pour la formation depuis le départ de son comparse de longue date Nicolas Fromageau, il y a environ quatre ans. Certains amateurs du groupe seront peut-être déçus de la tournure 80 de M83, mais sans aucun doute, plusieurs en seront ravis.

M83 n’a jamais renié son attirance pour la musique shoegaze : on le ressent davantage sur ce nouvel album qui contient également de nombreuses influences provenant de la musique new wave, de l’ambiant et de l’électro-pop. Saturdays = Youth est un résultat de groupe plus complet, voire plus pop, que les albums précédents : les atmosphères sombres règnent et les mélodies tracent le chemin. La douce voix féminine ajoutée par Morgan Kibby donne une toute nouvelle dimension à la musique du dorénavant trio. On reconnaît rapidement des sonorités utilisées par les Cocteau Twins, Slowdive et My Bloody Valentine en écoutant les chansons comme Kim & Jessie, Skin of the Night et Graveyard Girl, pour ne nommer que celles-là. La pièce Couleurs, pour sa part, aurait pu être écrite par Ladytron, une pièce instrumentale aux accents dance-goth. De son côté, la chanson Up ! semble presque être chantée par Kate Bush, ce qui nous fait apprécier l’avance rapide pour un instant. L’album se termine sur une longue composition Brian Eno-esque de 11 minutes de pure musique ambiante.

Malgré la photo sur le livret qui donne un aspect légèrement étrange, M83 réussit avec ce nouvel album à nous offrir un disque que nous n’abandonnerons pas dans notre discothèque comme leurs précédents disques. Saturdays = Youth nécessite plusieurs écoutes pour absorber les fonds sonores forts complets.

- Desc. : Néo-shoegaze/new wave
- R.S.V.A. : Slowdive, Laudanum, Ulrich Schnauss

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0