[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > L > LUYAS, THE

Faker Death

LUYAS, THE

Indépendant

mardi 21 octobre 2008, par Nicolas Pelletier

(0.5/5) Le trio montréalais The Luyas débarque avec une combinaison instrumentale fort originale : voix enfantine, guitare électrique, batterie… et cor ! La recette aurait pu être magique, mais malheureusement on se bute à un problème majeur : le chant de Jessie Stein est atrocement faux, ce qui rend leur musique - qui est en plus maladroite - pratiquement intolérable tellement c’est pénible à écouter.

Sur Cats in a bag, pour ceux qui se rendront jusqu’à la deuxième chanson de cet album de 30 minutes, le rythme est complètement déphasé des autres instruments, alors que le cor, la guitare et la voix semblent délirer sur des partitions complètement différentes l’une de l’autre.

C’est dommage que ces artistes renommés, faisant partie du Bell Orchestre, Torngat et Arcade Fire - tous d’excellentes formations - aient tant manqué leur coup. Certains moments, comme Tantamount, laissent entrevoir de belles confessions intimistes à la Julie Doiron, mais c’est vraiment trop peu convainquant pour les comparer à qui que ce soit sans (presque) insulter des artistes plus compétents.

- Desc. : Une ado débutante faussant dans son sous-sol.
- R.S.V.A. : Paper Moon, Ida, B’ehl

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0